Que réservera l'année 2022 aux traducteurs et interprètes jurés ?

La note de politique générale "Justice" prévoit d'importants changements concernant les traducteurs et interprètes jurés à partir de 2022.

Le vice-premier ministre et ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a rédigé une note de politique générale décrivant la politique qu'il entend mener en 2022. Le ministre présentera cette note de politique générale encore en commission de la Justice de la Chambre des représentants.  

L'Union professionnelle des traducteurs et interprètes assermentés a déjà examiné cette note reprenant les projets du ministre et partage en exclusivité avec ses membres les passages relatifs aux traducteurs et interprètes jurés (appelés dans ce document "experts judiciaires") :  

“ Les experts judiciaires jouent un rôle important dans la bonne administration de la justice. Pour rendre ces professions plus attrayantes, nous prenons plusieurs mesures.

Une première condition indispensable est de payer sans délai les experts judiciaires. L’année passée, nous avons engagé dix collaborateurs temporaires supplémentaires pour concentrer pleinement les efforts sur le règlement des arriérés. Cette année encore cela restera la principale priorité. Nous effectuons un audit externe des bureaux de taxation et de liquidation.

En outre, nous réformons le système des experts judiciaires dans deux domaines. Premièrement, en poursuivant la simplification administrative et l’amélioration des procédures. Nous voulons ensuite revaloriser les tarifs. Notre volonté de simplifier administrativement et de professionnaliser notre relation avec nos partenaires va en effet de pair avec notre souhait de revaloriser leurs honoraires. La réglementation qui s’y rapporte et les montants seront revus en 2022.

Par le biais du site internet Just-On-Web, tout le monde pourra effectuer des recherches dans la partie publique du registre national. Pour ce faire, l’utilisateur ne devra même pas se connecter ou s’enregistrer. Les experts judiciaires, les traducteurs, les interprètes et les traducteurs-interprètes jurés pourront indiquer quelles informations pourront être publiées sur le site internet public via leur profil.

En collaboration avec les Affaires étrangères, nous poursuivons nos efforts pour mettre en place une procédure numérique pour légaliser les traductions. Les traducteurs pourront introduire leurs traductions de leur bureau grâce à eLegalisation de sorte qu’ils ne devront plus se déplacer jusqu’à Bruxelles pour ce faire. Par ailleurs, le fait que le registre national des traducteurs, des interprètes et des traducteurs-interprètes jurés sera rendu accessible au public, fera en sorte que nous serons en mesure de simplifier les procédures actuelles en travaillant par le biais de l’authentification par la signature électronique. “

 

Publié le
Social media

UPTIA U.P.

Union Professionnelle Traducteurs et Interprètes Assermentés.
avenue de Biolley 98, 1150 Woluwe-Saint-Pierre
contact@uptia.be
 

 

BE33 3631 6603 5546 (BIC ARSPBE22)
Numéro TVA: 597.625.413

Conditions d'utilisation & Confidentialité
Copyright 2021 UPTIA
Design by Lake-IT